Les freins et opportunités de la campagne exprimés par des citoyen.ne.s ce 26 février 2019 à Bruxelles.

Opportunités

  • CDCE est une opportunité pour créer des liens avec les autorités communales, les institutions, les associations, les écoles, les commerces et les horeca.
  • A Schaerbeek CDCE a un potentiel important vu la dynamique sociale et culturel de ce genre de commune.
  • La campagne CDCE est une alternative durable pour toute une série de produits : café, riz, coton… Une opportunité d’alliance avec good food, circuits courts…
  • Le titre CDCE donne une image positive de la commune.
  • Activer les relais politiques qui se sont positionnés en faveur durant leur campagne électorale communale. Dans les programmes et/ou les déclarations de politique générale, l’obtention du CDCE est parfois cité. N’hésitons pas à le rappeler à nos représentants politiques.
  • La semaine du commerce équitable (4-14 octobre 2019) est une opportunité de mettre en place des actions de sensib, éventuellement en coordination avec plusieurs communes bruxelloises… Voici l’appel à projet enabel.
  • être CDCE permet de diversifier les types de commerce, d’avoir une meilleure visibilité du commerce.
  • le site ww.cdce.be permet à chaque commune de gérer sa page avec la cartographie des acteurs impliqués, l’agenda de la campagne et des articles d’actualités.
  • CDCE est une opportunité de générer une clarification des labels dans les commerces et Horeca
  • La transversalité de la campagne permet de casser les frontières entre les services communaux
  • CDCE permet de s’investir dans l’agenda politique communal

Freins

  • Pour assurer l’approvisionnement de structures communales, il faut assurer une sensibilisation des acheteurs et trouver des fournisseurs en capacité de répondre aux marchés publics.  => Le catalogue TASTE et Oxfam sont en capacité de répondre à des marchés publics.
  • Alors que les initiatives sont là, la mise en place concrète est parfois difficile => chercher des personnes-relais
  • Lourdeur administrative pour les communes => généralement une commune met 1 à 2 ans pour obtenir le titre. L’objectif est de s’insérer dans l’agenda politique communal bien qu’il puisse paraître lent.
  • Le prix du CE est plus élevé, ex : œufs en chocolat. => Avons-nous besoin d’autant de chocolat ? Avec le même budget, nous pouvons choisir d’en déguster moins.
  • Les services administratifs ne sont pas sensibilisés => La coordination CDCE est disponible pour vous soutenir dans la sensibilisation aux administrations par des outils ludiques, des outils de communication et/ou des personnes-ressources à la demande.
  • Participation citoyenne : il y a beaucoup d’initiatives concrètes soutenues par les pouvoirs publics (exemple : compost). Mais ici, il est plus complexe de faire perdurer de la participation citoyenne dans une campagne de long terme qui demande plus de méta… => Les citoyens ont un rôle de rappel et d’action ponctuel. Les élus, comme l’administration sont aussi des citoyens à la différence qu’ils ont des leviers en mains et un agenda bien rempli. Tous, nous avons besoin de reconnaissance, se donner des petits objectifs concrets par étapes permet une grande satisfaction.
  • Volonté politique => Les citoyen.ne.s ont un rôle de rappel. Les politiques sont en attente d’événements, des interpellations pour nourrir la politique communale.
  • Intérêts divergents au sein d’une même commune => Il est crucial de s’adresser à l’ensemble du collège communal plutôt qu’à une seule personne. C’est au collège de répartir les décisions.
  • Les divergences sont souvent dues à une incompréhension. => Cela prend du temps et demande une posture empathique.
  • C’est un investissement à long terme. Il est nécessaire de mettre en place qqch de structurel. => CDCE fait partie de Fairtrade Towns, un mouvement international où plus de 2000 municipalités sont titrées. Il est possible de rencontrer ce mouvement en octobre 2019 à Cardiff. Un appel à candidatures se fera dans le courant du mois de mai.
  • Faire le suivi lorsque le titre est obtenu => pour le moment, nous invitons les communes titrées à réaliser un plan d’action Dans quelques semaines, le questionnaire sera remplacé par le « Fairomètre » (à suivre dans les actualités CDCE).